dimanche 29 novembre 2015

Pudding anglais

Une spécialité à la consonance bien anglaise trône sur certaines tables du Pas-de-Calais lors de la fête de Noël. Le plum (prononcer « ploum » à la française1) est un pudding que l’on flambe à l’alcool à la fin du repas, à la joie des invités. Pilier de la cuisine britannique, il a traversé la Manche et conquis les habitants de la Côte d’Opale.
La couleur sombre de cette masse arrondie cache un mélange de mie de pain, de fruits secs (raisins, pruneaux) et confits, de noix, d’épices (cannelle, quatre-épices, gingembre, muscade), de sucre, de mélasse, d’œuf, de matière grasse et d’alcool (cognac, rhum, et parfois bière). L’ensemble de ces ingrédients, après savant dosage et mélange, cuit de longues heures à la vapeur. Et pour laisser s’épanouir ses arômes, le plum pudding, dont la conservation est excellente, se prépare au moins un mois à l’avance.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire