mercredi 4 janvier 2017

Daube aux câpres et olives * recette légère

Pour se réchauffer avec les premiers frimas qui arrivent, je vous propose une recette de daube aux câpres et aux olives. C'est le genre de plat familial qui mérite de mijoter pendant des heures et qui est meilleur le lendemain, quand il en reste ! Accompagné d'une pomme et de salade verte c'est un repas équilibré et très goûteux.
Pour 4 personnes
. 900 g de viande (peu grasse)
. 2 oignons
. 3 gousses d'ail
. 30 g de câpres
. 150 g d'olives de Nice 
. 1 l de vin rouge corsé

. 1 boite de pulpe de dés de tomates que j'ai reçu dans ma dégustabox de décembre
. 1 cs de cognac
. 100 g de lardons (ou pas si vous faites attention à votre ligne)
. 1 cs de farine
. 1 bouquet garni
. 1 cc d'huile d'olive

 
1. La veille, coupez la viande en cubes et placez-les dans un saladier. Pelez les oignons et l'ail. Émincez les oignons et hachez l'ail. Égouttez les câpres et les olives. Ajoutez le tout dans le plat avec la viande. Versez-y le vin et le cognac et mélangez. Couvrez le plat et laissez le mariner au moins 12h au réfrigérateur.


2. Le lendemain, égouttez la viande et filtrez la marinade. Faites revenir les lardons et la viande dans une cocotte. Saupoudrez de farine et mélangez. Ajoutez les tomates et le bouquet garni. Versez la marinade et complétez d'eau si nécessaire afin de recouvrir l'ensemble. Salez et poivrez. Couvrez la cocotte et laissez mijoter 2h30 à feu doux.


5 commentaires:

  1. j'adore ces plats en sauce. En plus, mariner dans un pauillac, c'est parfait (non, non je ne suis pas chauvine...).

    RépondreSupprimer
  2. Une daube qui sent bon le sud ! Bonne idée l'ajout de câpres. Céline, j'en profite pour te souhaiter une belle année malgré ce mistral glacial "à décorner les bœufs" :)

    RépondreSupprimer
  3. Parfait pour le dimanche midi ! Les plats mijotés sont très indiqués en cette saison. Le mercure affiche -6 chez nous ce matin alors tout est bon pour se donner du courage ^^

    RépondreSupprimer
  4. tout à fait le genre de plat que j'adore, je n'en fais jamais pourtant c'est tellement bon ... bises !

    RépondreSupprimer