vendredi 31 juillet 2015

Lou pan bagnat ... LA recette niçoise



Fleuron de la cuisine niçoise, le Pan-Bagnat est à Nice ce que la Bouillabaisse est à Marseille, une véritable institution ! Amateurs de farcis, de socca, de pissaladière, commencez donc par manger un véritable Pan-Bagnat.

Le Pan-Bagnat est un casse-croûte complet, en quelque sorte l’ancêtre du hamburger mais en bien meilleur et bien plus équilibré.

Périlleux à manger et néanmoins délicieux, le Pan-Bagnat est le partenaire incontournable des pique-niques. Frais, coloré et appétissant, il est représentatif de la cuisine méditerranéenne. Une cuisine simple, saine avec de bons produits de saison directement ramassé dans nos potagers ou comme moi livré par Carole de chez Panier Saveur !

Bref ... nous Niçois .. on mange local (heu enfin presque ;).

Il est super facile à confectionner cependant il faut bien choisir les ingrédients.
Comme la mauvaise salade niçoise que l'on trouve dans certains restaurants, avec des haricots vert en boite et restes en tout genre, on trouve souvent de pâles copies du célébrissime Pan-Bagnat !

Un conseil .... faites le maison !

. 1 pain rond par personne
. Tomates
. Cébettes
. Anchois dessalés ou du thon (à l'huile d'olive!)
. Œufs durs
. Olives de Nice
. Poivron vert à salade
. Ail et basilic
. Vinaigre et huile d’olive AOC de Nice
. Radis
. Févettes (suivant la saison)
. Sel et poivre
1. Mettez les œufs à cuire, il en faut 1 par personne puis écalez-les et coupez les en rondelles.

2. Nettoyez les anchois sous un filet d’eau (4 filets par pan bagnat).

3. Coupez la cébette en rondelle.

4. Coupez le poivron à salade et le coupez en rondelle, de même que pour les tomates et radis

5. Une fois les ingrédients prêts, frottez l’ail sur le pin coupé en deux.

6. Vinaigrez puis huilez très généreusement les deux pains puis salez et poivrez.

7. Mettez les tomates, la cébette, les œufs, le poivron, les radis, les févettes, les anchois, les olives, ciselez le basilic.

Remettez le chapeau et régalez vous.

photo Nice RDV

Aucun commentaire:

Publier un commentaire